L’entretien du piano

%##1@

Le piano est pour l’essentiel constitué de bois (table d’harmonie, mécanique, clavier et meuble), mais aussi d’acier et d’alliages (cordes, axes de mécanique en maillechort et cadre en fonte), et de feutre (mécanique). Tous ces éléments sont sensibles aux variations hygrométriques. Il est donc conseillé pour conserver au mieux son piano de le disposer dans une pièce dont l’hygrométrie est stable et comprise entre 40% et 60% , d’éviter les emplacements en courant d’air, les murs extérieurs, et les planchers chauffants.

Il est recommandé de faire accorder son piano tous les six mois pour une justesse irréprochable et pour le maintenir au diapason. En effet un piano comporte 220 à 240 cordes chacune tendue à environ 700 newtons, cela donne en moyenne 16 tonnes de tension dans l’instrument.

Il est recommandé de faire régler la mécanique tous les 2 à 5 ans en fonction de l’utilisation. Cette action permet de retrouver un toucher égal et confortable en supprimant les défauts dus à l’usure et en retrouvant les paramètres de réglage d’origine. Afin d’égaliser le son et de l’adapter à la pièce en fonction de vos exigences, l’intervention se termine par un accord et une harmonisation.